AlphaPsy

Anthropology and Psychology
Ecole Normale Supérieure (DEC), Association Cognivence

Logo AlphaPsy

La Cognition en deux mots


Description

Les sciences sociales classiques ont jusqu'ici réussi à se construire sans se prononcer - ou si peu, ou si mal - sur la nature de l'esprit humain. On s'accorde souvent à dire qu'il est essentiellement ce que la culture en fait : c'est une ardoise vierge ou une glaise inerte. On le montre souvent aussi comme étant à l'origine de ses actions, auxquelles il donne un sens et une cohérence, fût-ce parfois de façon inconsciente : c'est un sujet cohérent, sinon autonome. Comment notre esprit peut-il être à la fois aussi unifié, et aussi malléable, c'est une question qui a rarement été bien posée.

Nous ne pensons pas que l'esprit humain soit une chose très cohérente, et nous nions que la culture ait sur lui toute la puissance qu'on lui attribue.

Le cerveau humain n'est pas une table rase. C'est le produit imparfait d'une évolution complexe, comme celle de tous les autres animaux. Comme eux, il est doté de mécanismes émotionnels (tels que la peur, la honte ou l'attachement) et mentaux (tels que la vision en couleurs, la reconnaissance des visages, l'aptitude à manipuler des objets, la faculté d'acquisition du langage) que la culture peut manipuler, mais qu'elle n'a pas fabriqués, et dont elle ne peut jouer à volonté. Cela ne veut pas dire que le cerveau n'apprend rien; seulement qu'il est prédisposé à apprendre certaines choses mieux que d'autres. Nous pouvons développer une phobie des ascenceurs, des voitures ou des gazs mortels, car nous savons que ces choses sont dangereuses. Pourtant, les phobies qui concernent les serpents ou les araignées (bien moins dangereux que les ascenceurs, mais dangereux pour nos ancêtres) sont bien plus fréquentes. Le cerveau humain a été pour l'essentiel construit par la Sélection Naturelle, et il garde imprimée en lui la marque de l'artisan sur son ouvrage.

Beaucoup de ces mécanismes (souvent appelés des modules) sont dissociables du reste de l'esprit: il est possible de perdre la capacité à reconnaître les lettres ou les visages tout en conservant une vue et une cognition parfaite par ailleurs. Le cerveau n'est pas si cohérent que de petits mécanismes discrets ne puissent en être détachés. Ces mécanismes sont souvent très spécifiques et leur localisation est précise. Leur activité est largement inconsciente, rapide, et échappe au contrôle de la volonté: on ne peut pas s'empêcher de comprendre une phrase que l'on entend dans une langue que l'on connaît, ni de reconnaître un visage. De même, certains sentiments moraux agissent comme des intuitions irrépressibles dont nous ne savons pas donner la raison. L'étude de ces intuitions révèle dans l'esprit humain un assemblage hétérogène de mécanismes spécifiques et séparables, dotés d'une certaine autonomie.

Ces découvertes récentes permettent de dépasser la querelle qui oppose, dans les sciences sociales, le holisme à l'individualisme. Nous ne prônons ni l'un ni l'autre; l'étude de la culture doit commencer en deçà de l'individu, au coeur du cerveau.


Bibliographie

pour débuter

ε ψ α AlphaPsy (2003), 'Le Dogme' première séance d'AlphaPsy (rentrée 2003)
ε ψ α Boyer P (2003), Culture and Mind
ε ψ α Dennett D (2003), Freedom evolves (Théorie évolutionniste de la liberté)
ε ψ α Dennett Daniel (2000), Darwin's dangerous idea (L'idée dangereuse de Darwin)
ε ψ α Diamond, Jared (1993), The THird Chimpanzee (Essai sur l'évolution et l'avenir de l'animal humain)
ε ψ α Emery, NS, Clayton NJ (2004), The Mentality of Crows: Convergent Evolution of Intelligence in Corvids and Apes
ε ψ α Pinker S (1999), How the mind works (Comment fonctionne l'esprit)
ε ψ α Tooby J & Cosmides L, (2000), FAQ
ε ψ α Tooby J & Cosmides L, (2000), Presentation of evolutionary psychology
ε ψ α Pinker S (2002), The blank slate (Comprendre la nature humaine)
ε ψ α Sperber D (2000), Individualisme méthodologique et cognitivisme
ε ψ α Sperber, Dan (1984), Anthropologie et Psychologie: vers une épidémiologie des représentations (Malinowski Memorial Lecture)

articles généraux

ε ψ α Mithen S (2000), The prehistory of mind
ε ψ α Barkow J , Tooby J & Cosmides L (eds.) (1992), The adapted mind: Evolutionary Psychology and the Generation of Culture
ε ψ α Brown, Donald E (1994), The Universal People
ε ψ α Dehaene S (2000), The Number Sense: How the Mind Creates Mathematics (fr. La Bosse des Maths)
ε ψ α Hirschfeld L & Gelman S (2000), Mapping The Mind: Domain Specificity in Cognition and Culture
ε ψ α Sperber D & Hirschfeld L (2000), Culture, cognition and evolution
ε ψ α Darwin, Charles (0), The Descent of Man (L'Héritage de l'Homme)
ε ψ α Sterelny K (2003), Thought in a hostile world
ε ψ α Stich S (2000), L'homme est-il un animal rationnel

détail

ε ψ α Frith, U (2002), Autism: uncovering the Enigma
ε ψ α Barrett L, Dunbar R, Lycett J (2001), Human Evolutionary Psychology
ε ψ α Cronk L, Napoleon Chagnon, William Irons (2000), Adaptation and Human Behavior: An Anthropological Perspective
ε ψ α De Waal F (2000), Good natured (Le Bon Singe : les bases naturelles de la morale)
ε ψ α Donald M (2000), The origins of modern mind (Les Origines de l'esprit moderne)
ε ψ α Duchaine B, Cosmides L & Tooby J (2001), Evolutionary psychology and the brain
ε ψ α Hauser M (2000), Wild minds What animals really thinks
ε ψ α Heyes C (2003), Four routes of cognitive evolution.
ε ψ α Tomasello M (2000), Primate cognition
ε ψ α Buss D (2000), Evolutionary Psychology: The New Science of the Mind

si vous avez le temps

ε ψ α Bloch, Maurice (1999), How we think they think
ε ψ α Diamond, Jared (1997), Ethno-Ornithology of the Ketengban People (New Guinea)
ε ψ α Miller G (2000), The Mating Mind: How Sexual Selection Shaped The Human Nature
ε ψ α Nisbett RE (2000), The Geography of Thought : How Asians and Westerners Think Differently...and Why
ε ψ α Whiten A & R.W. Byrne (2000), Machiavellian intelligence
ε ψ α Wright R (2000), The moral animal (L'Animal moral : psychologie évolutionniste et vie quotidienne)
ε ψ α Bloch, Maurice (1999), Cognition and Ethnography
ε ψ α Budiansky S (2000), The truth about dogs: an enquiry into the ancestry, social conventions, mental habits and moral fiber of Canis Familiaris
ε ψ α Bloch, Maurice (2006), Where did Anthropology go? the need for 'Human Nature'


Désolés! Notre bibliographie est en cours d'inventaire. Vous la retrouverez au complet très bientôt!

Pour plus de dètails sur la façon dont nous construisons et maintenons la bibliographie de ce site consulter : En savoir plus sur la bibliographie.

[Admin]

Retour à la page d'accueil